Hop Swiss

Ce matin du 29 juillet au refuge Bertone ressemble aux précédents. Je me réveille très tôt après une nuit en pointillés. L’altitude est difficile à apprivoiser même si la fatigue est bien là après nos journées de marche. De toutes façons, le manque de sommeil ne semble pas affecter trop notre rythme. JC et JP se tirent toujours la bourre et j’arrive toujours dernier ! La facture nous sera sûrement présentée après notre retour à une vie « normale ». Je suis content de voir que mon angoisse sur ma capacité à terminer notre trek a disparu. Les kilomètres se sont enchaînés, le dénivelé aussi. À part un début d’ampoule que j’ai traité immédiatement hier soir, je n’ai aucun problème. Ni douleurs dues au sac, ni genoux ou chevilles sensibles. Je profite à fond de l’aventure et c’est chouette. L’ambiance du groupe est bonne et il n’y a pas de tension. Notre deuxième journée italienne peut donc se dérouler sans problème et c’est sous un grand soleil que nous partons, direction le Grand Col Ferret et la Suisse. Nous plaisantons une fois de plus sur le fait que ce sera une journée « de repos » ! En regardant la carte il semble bien que ça pourrait être exact aujourd’hui. Hormis une petite grimpette dès le départ nous devrions pouvoir suivre la courbe de niveau et amortir un peu la montée finale vers le col. Nous partons donc confiants et commençons par nous échauffer en prenant 300 D+ sur une crête bien pentue !

IMG_9572
Séance photos pour Christophe et JP

Premières loges

Nous avons choisi une variante du TMB qui permet de ne pas redescendre dans le fond du Val Ferret. Nous prévoyons même de quitter le sentier afin de rester « à niveau constant » et nous offrir toute la journée ce balcon vertigineux sur le massif. En plus ça sera toujours ça de gagné pour la montée finale. La première séance photos commence très rapidement quand nous rejoignons notre altitude de croisière située vers 2200 mètres.

IMG_9568
Mont Blanc – Glacier de la Brenva – Pointe Helbronner – Dent du Géant – Grandes Jorasses. Juste devant JC on aperçoit le Col de la Seigne. 

Devant nous la Pointe Helbronner, la Dent du Géant, les Grandes Jorasses, pour ne citer que les stars. Le Mont Blanc domine tout son monde. Le temps est tellement clair qu’on devine le refuge Elisabetta juste en dessous du Col de la Seigne. Nous referons l’exercice ce soir au Col Ferret pour mesurer pleinement ce que nous sommes en train d’accomplir. Ce décor sera le nôtre jusqu’à ce soir et nous ralentira dans notre progression !!

IMG_9570
JC cherche le Col Ferret

Nous continuons tranquillement à flanc de colline en profitant des fleurs et de la douceur du jour, accompagnés par un petit courant d’air nous soulageant du soleil déjà bien présent. Il semblerait bien que ce soit vraiment une journée tranquille !

IMG_9569
Au pied du glacier de la Brenva, la sortie italienne du tunnel du Mont Blanc

Garder la courbe

Notre iPhiGéNial logiciel préféré nous joue tout de même un tour en refusant de nous afficher une carte suffisamment détaillée au seul moment où nous en avons vraiment besoin ! Nous essayons donc de garder « la courbe » et naviguons à vue sur des traces faites plus par la faune locale que par les randonneurs. L’absence de carte et les herbes hautes compliquent un peu la progression. Il s’agit de ne pas se faire piéger par des rochers infranchissables ou plus simplement de ne pas se tordre une cheville en posant mal le pied. Dans ces conditions nous n’avons pas d’autre choix que de perdre un peu d’altitude pour rejoindre une trace plus visible. En face de nous un torrent barre le passage et le sillon qu’il a creusé est trop profond pour que nous puissions passer. Ce n’est pas très grave car nous voulons faire une pause au refuge Bonatti et il se situe deux cents mètres plus bas.

Quelques dizaines de minutes plus tard nous arrivons sur la terrasse du refuge. Elle est bondée. Pour nous c’est un jour comme les autres, mais pour le reste du Monde, et en particulier pour cette région d’Italie, c’est un magnifique dimanche de juillet. Le refuge Bonatti est accessible en une heure et sans difficulté. En cette période de forte chaleur il offre un havre de fraîcheur bienvenue assortie d’une vue à couper le souffle.

IMG_9586
Refuge Bonatti

Alpinistico

IMG_9587

Nous nous laissons bercer par la douceur pour faire une courte sieste mais il nous reste tout de même du chemin pour arriver à notre avant dernière étape. Nous étudions une carte située dans le hall du refuge. Elle nous rassure sur la possibilité de rejoindre le Col Ferret par une variante nous épargnant la plongée vers Arnuva situé en dessous de 1800 mètres d’altitude alors que le passage en Suisse se situe à plus de 2500. Nous partons contents en guettant la bifurcation du sentier. Elle ne tarde pas à arriver mais douche nos espoirs d’un simple mot ajouté au panneau par des randonneurs prévenants : ALPINISTICO.

Bella Combe 2
Photo soliou @CampToCamp

Pas besoin de maîtriser en profondeur la langue locale pour comprendre que nous ne sommes pas équipés pour suivre cet itinéraire. Nous ne réfléchissons pas trop longtemps et entamons la descente. Le silence s’installe pendant quelques minutes, chacun s’appliquant à gérer le fait que nous allons perdre trois cents mètres pour en reprendre aussitôt huit cents.

IMG_9591

À Arnuva, le couple avec qui nous avons dîné hier soir nous attend pour nous souhaiter une bonne continuation. Cela nous fait plaisir et recharge un peu notre moral. Sans traîner, nous nous lançons à l’assaut des derniers mètres qui nous séparent de la Suisse. Une rapide halte au refuge Elena pour remplir les gourdes malmenées par ce long parcours et nous voilà repartis. Le groupe d’ados chinois a profité de nos nombreux arrêts pour passer devant nous. Reprendre l’avantage sur eux va être difficile dans les lacets pentus du Grand Col Ferret. Christophe reste à mon rythme et nous montons ensemble. Nous arrivons sur leurs talons. Profitant d’un dédoublement du sentier Christophe tente de passer devant et il réussi. Je n’ai pas la même réserve que lui sous le pied et il va me falloir ruser pour parvenir au même résultat. L’accompagnateur ralenti à l’approche d’un lacet particulièrement raide et je les grille en passant la corde d’une manière un peu acrobatique. L’effort est conséquent mais je suis devant ! Plus qu’à ne pas me laisser rattraper ! Heureusement le col s’approche et je fini par déboucher à la frontière suisse. Derrière le Val Ferret et tout au fond du Val Vény nous distinguons le Col de la Seigne que nous avons franchi hier. Quel chemin parcouru !

IMG_9592 2
Tout à gauche le Col de la Seigne vu du Grand Col Ferret

Il ne nous reste plus qu’à rejoindre le refuge de La Peule. La descente est longue et le refuge ne se dévoile que lorsqu’on arrive sur sa terrasse mais la bière y est bonne, la croute au fromage aussi ! Pendant notre dégustation nous apprenons que l’accompagnateur précédent du groupe d’ados qui nous suit depuis le Bonhomme a jeté l’éponge à Courmayeur et que le nouveau les a rejoint à Bertone en début de soirée. Dur métier tout de même.

Aujourd’hui est un jour un peu particulier car c’est l’anniversaire de JC. JP est aller discrètement négocier en cuisine et le crumble de notre cadet sera couronné d’une bougie. Au moment du dessert, toute la salle entonne un « joyeux anniversaire » digne des meilleures chorales.

Nous sentons la fin de notre trek arriver. La fatigue s’est accumulée mais nous n’avons rien perdu de notre bonne humeur. Au moment de nous coucher, un énorme fou rire nous prend après une plaisanterie où il est question de pliage de parapentes. Le lendemain avec Christophe nous en aurons un autre pour un sujet parfaitement irracontable. La montagne ça détend !

IMG_9590
Arrivée au Grand Col Ferret

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s